Facebook Twitter Flickr RSS

Non remplacement, La FCPE de Seine-Saint-Denis est en colère ! Mobilisons nous le jeudi 18 mai

13240486 1711561025773870 5642955630530834762 nLa FCPE de Seine-Saint-Denis est en colère. Après une occupation des écoles le 13 avril dernier, la fédération de parents d'élèves du 93 appelle à renouveler l'expérience mercredi 18 mai. Motif principal: le non-remplacement des enseignants.

"La coordination a soumis à l'Education nationale une liste de 17 propositions (...) Mais pour le moment, la coordination ne constate pas, de la part du ministère, de volonté de réflexion commune (...)", écrit la FCPE dans un communiqué. Et de poursuivre: "Le Ministère vient même de refuser de recevoir une délégation de la coordination FCPE-Bonnets d'Ane-Collectif des parents du 93, mercredi 18 mai, alors que ce rendez-vous était envisagé depuis le 13 avril !".

En guise de protestation, les parents d'élèves de la FCPE appellent à occuper les bureaux des directeurs d'établissements, puis à masquer le mot "égalité" présent sur le fronton des écoles

 

MODE D’EMPLOI POUR LA MOBILISATION : #EGALITE93 .

 

LE MERCREDI 18 MAI A 8H30 OCCUPATION SYMBOLIQUE PENDANT UNE . HEURE

DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES.

 

L’occupation est très simple même si les occupants ne sont pas très nombreux car

l’objectif est de se rendre visible, d’informer les parents et de communiquer auprès de

l’inspection par téléphone, fax ou mail (du bureau de la direction si possible). Si l'équipe

pédagogique est opposée à cette action vous pouvez rester devant l'école.

 

1- 8h25, informer les parents devant l’école :

Demandez aux parents qui viennent accompagner leurs enfants de rester (même

quelques minutes) pour agrandir l’action.

 

- Accrocher par exemple une banderole avant l’ouverture de l’école pour

informer les autres parents (un vieux tissu avec mention « FCPE » expliquant

les raisons de la mobilisation : « DES ENSEIGNANTS POUR NOS ENFANTS ! »)

 

- Accrocher des « guirlandes » de lettres imprimées sur des feuilles A4 ou A3

mises sous pochettes plastique afin de constituer un mot ou une phrase.

Exemple : « # é g a l i t é », « p a r e n t s m o b i l i s é s », etc.

- masquer ou cacher le mot « ÉGALITÉ » inscrit devant le fronton de nos écoles,

avec du gaffeur, du tissu ou un carton.

 

- Faire dessiner avec la participation des enfants le mot ÉGALITÉ ou

#ÉGALITE93 sur des feuilles, des cartons ou des pancartes à afficher devant

les écoles ;

 

- Signez et faites signer la pétition de la FCPE pour les remplacements sur le

site https://nonremplacement.wordpress.com/

 

2- Prendre une photo de l'occupation devant l’école ou dans le bureau de la direction

et l'envoyer sur le mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (préciser l'école et la ville

concernées). La poster aussi sur le groupe Facebook « FCPE93 ».

 

3- Signaler l’occupation auprès des institutions

Demander au directeur ou à la directrice d’utiliser le téléphone pour contacter

l’Inspecteur de l’Education Nationale de votre circonscription et signaler l’occupation de

l’école. Il s’agit de protester contre le manque de remplacements tout au long de l’année

pour son école et pour toutes les autres.

 

Proposition de message : « Bonjour, nous sommes parent d’élève à l’école........, nous vous

appelons pour vous informer que nous occupons l'établissement. Nous souhaitons par cette

action nous associer à la FCPE pour protester contre le manque de personnels de

l’éducation nationale dans notre département. Merci de soutenir notre démarche. Au

revoir.....».

 

Vous pouvez aussi téléphoner ou faxer nos revendications au cabinet du maire de votre

mairie et à votre député.

 

Pour trouver les numéros utiles:

v L’INSPECTEUR DE CIRCONCRIPTION : Les coordonnées sont sur le site de la

Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale 93 (DADSEN 93) :

http://www.dsden93.ac-creteil.fr/annu1d/

 

Par exemple pour la circonscription du premier degré à Saint-Ouen contacter Monsieur

Thomas Leroux. Tél. 01 40 12 72 39 ; Fax: 01 40 12 20 09 ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;

 

LE DIRECTEUR DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L’EDUCATION

NATIONALE, Monsieur Christian Wassenberg : Tél. 01 43 93 70 50 ; Fax : 01 48 96

71 90 ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;

 

Le standard de votre MAIRIE ;

 

Votre Député : son adresse électronique figure dans sa fiche individuelle sur le site

de l’assemblée nationale : http://www.assemblee-nationale.fr/ecrire.asp ;

 

4- Se rassembler . 12h00 devant les Mairies avec tous les parents, les enfants, et

les personnels de l’.ducation Nationale.

 

Prévoir un maximum de drapeaux et de banderoles FCPE (n’hésitez pas à contacter le

CDPE à Bobigny pour le matériel) en proposant un pique-nique par exemple. Contactez

aussi les représentants syndicaux de votre ville pour échanger des informations et

préparer l’avenir.