Facebook Twitter Flickr RSS

Présidentielles 2017, la FCPE de la Seine-Saint-Denis appelle à voter contre le Front National.

 

18033041 1875345856062052 3317933686363205800 nPrésidentielles 2017, la FCPE de la Seine-Saint-Denis appelle à voter contre le Front National.

 

Le 7 mai prochain, de nombreux parents d'élèves sont appelés à se rendre aux urnes afin d'élire le futur Président de la République. Cette élection revêt une importance essentielle pour ce qui concerne la préoccupation numéro 1 des parents : l'avenir de leurs enfants. Et parce que la FCPE s'est toujours battue pour une certaine idée de l'Ecole, nous disons « Non » au Front national.

Au cours du quinquenat qui s'achève, la FCPE de la Seine-Saint-Denis s'est toujours impliquée pour que la République défende tous ses enfants. Et en cela, elle n'a eu de cesse de s'engager pour l'Ecole inclusive, une Ecole qui lutte contre les déterminismes et les plafonds de béton qui ont été érigés au-dessus de la tête de nos élèves.

C'est sur le terrain, au quotidien, que nos adhérentEs et nos représentantEs se battent pour obtenir le meilleur pour les élèves.

Alors, parce que nous sommes engagés localement, nous voyons bien que notre société est bousculée sur ses propres fondations républicaines. Les enjeux du vivre ensemble sont devant nous et la difficulté pour les affronter rassemblés est omniprésente. C'est pourquoi, dans ces temps tourmentés, il est de notre responsabilité en tant que principale fédération de parents d'élèves de ré-affirmer nos valeurs, de redonner des repères et contribuer à refonder l'espoir.

Nous ne serons pas pris en défaut de République. Et nous considérons que nous manquerions à notre devoir si nous ne nous dressions pas contre celles et ceux qui prônent la préférence nationale à l'école. Aussi, parce que la discrimination des parents rejaillit sur la scolarité de leur enfant, et parce que ce sont les enfants de nos amis, nos voisins ou même nos familles dont il s'agit, nous ne resterons pas sans bouger devant le « tri sélectif » annoncé.

C'est pourquoi la fédération des parents d'élèves FCPE de la Seine-Saint-Denis appelle sans ambiguité à voter contre le Front national lors du 2e tour de l'échéance présidentielle 2017.

L'avenir de notre pays se joue aussi en Seine-Saint-Denis, dans son cosmopolitisme et dans la conjugaison de ses énergies venues de toute la planète. Le repli sur soi ne sera pas salvateur. Il ne l'a pas été par le passé, nous le refusons dans notre présent.

 

Rodrigo Arenas, Président de la FCPE de la Seine-Saint-Denis